ils l’ont dit ou écrit

Interview : face aux facettes

 

Colombe, la chanson, c’est venu comment ? Enfant, j’avais une passion : Barbara, une idole : Nina Hagen, et un frisson de l’âme : la Callas ! A 13 ans je commence le chant. A 15 ans, au Sénégal où je vis 2 ans je suis initiée aux percussions et à l’art des griots. Mais ce n’est que 20 ans plus tard en 2005, après avoir exercé bien des métiers (comédienne, trapéziste…) que j’ai osé sauter le pas.

Un spectacle de chanson en français et langue des signes française (LSF)… Tu peux nous expliquer ? C’était un pari fou, personne n’avait fait ça en France ! Ayant accompagné les artistes de l’autre côté du plateau en tant que productrice, et notamment les artistes sourds d’IVT-International Visual Theatre, j’ai eu envie dans ma démarche d’inclure TOUS les publics, de donner ENFIN accès aux textes du répertoire aux sourds. Nous avons travaillé 2 mois avec Bachir Saïfi, artiste sourd, et SILS / Service d’Interprète en LSF et Michel Trillot le metteur en scène, sur l’adaptation en LSF. C’est un véritable duo, nous ne nous traduisons pas l’un l’autre, nous jouons chacun avec notre instrument, la même partition. Le public est au rendez-vous, mixte et toujours plus nombreux, ce qui donne du sens au mot pARTager. Nous avons reçu une aide du CNC et de la Fondation Orange pour filmer le spectacle, c’est la prochaine étape.

Tu as fait le choix d’un répertoire particulier ? Je suis amoureuse des belles plumes. Milor et moi avons choisi des thèmes qui nous inspiraient parmi les perles de Claude Nougaro et d’Henri Salvador, en particulier autour de l’eau d’où le titre Eaux Vives & Terres Nues.

Et puis tu as tes chansons personnelles… Elle a tant… c’est mon vol.1 sur des compos de Milor. L’univers dans lequel je vous invite est gentiment déjanté et poétique. Un piano, une voix et des harmonicas, du concertina, des balades, des bossas et du jazz manouche. Les histoires sont baignées de mes racines russes, de cris d’amour, de rage. Nous enregistrons actuellement une maquette avec Jessica Saraf qui cosigne certains textes. Nous entrons en pré-production du spectacle et je souhaite poursuivre la recherche que j’ai entamée autour de la visualisation du son, de la traduction en image scénique des chansons pour plus de saveurs sonore et visuelle.

Parmi les chanteurs d’aujourd’hui, tu as des préférences ? J’aime Lili Cros & Thierry Chazelle, Ignatus, Lune, Orly Chap, Stall, Claire Diterzi.

Le Petit Format
Didier Desmas, 2011


 

Reportage vidéo : Colombe ou la poésie de la Langue des Signes sur l’Ile de Bréhat


Articles de presse à propos des collaborations sur des spectacles bilingues en français et Langue des Signes sur www.rayondecrits.fr

logos-presse